Indispensables produits maison


Le savon noir.
Le savon noir est écologique, il ne laisse pas de traces de produits chimiques indésirables dans la maison, sa biodégradabilité est maximale.
Sa formule traditionnelle concentrée est à base de matières végétales et d’huile de lin ou d’olive ou de noix. Le lin a un rôle nutritif et pénétrant.

C’est un produit décapant, dégraissant et nettoyant, utilisé principalement pour les sols de la maison.
Il est également très utile pour le jardinage car c’est un répulsif contre l’araignée rouge, les pucerons, les cochenilles. Je l’utilise au jardin en prévention et en traitement et également sur les plantes d’intérieur.
Le savon noir en pate est utilisé comme soin pour le corps.

Blanc de Meudon ou blanc d’Espagne.
Ce sont des particules de carbonate de calcium, composant principal du calcaire et de la craie.
A l’origine le blanc de Meudon est issu des carrières de craies du bassin parisien (Meudon). C’est une poudre blanche très fine contenant principalement du carbonate de calcium. Il est faiblement alcalin, très légèrement abrasif et est traditionnellement utilisé pour la fabrication de peintures et les travaux ménagers. Il est non toxique et sans danger pour l’environnement.
On le trouve principalement dans les peintures traditionnelles : Blanc gélatineux, Peinture à l’huile, Badigeon spéciaux.
Dans l’entretien de la maison on va l’utiliser pour nettoyer l’inox, le cuivre, l’étain, l’argenterie.

La terre de Sommières.
La terre de Sommières a été découverte au début du XIXe siècle dans le village de Sommières près de Montpellier. Extraite actuellement au Maroc (connue sous le nom de Savon de Fez).
Cette argile naturelle est très absorbante (jusqu’à 80% de son poids). Elle est traditionnellement utilisée comme détachant, elle permet d’agir immédiatement sur des taches de graisse par exemple.

Les cristaux de soude.
Les cristaux de soude sont des cristaux de carbonate de soude. Comme le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc c’est un produit non toxique. Nos grands-mères le connaissaient et l’utilisaient pour le nettoyage et surtout pour la lessive.
Attention à ne pas le confondre avec la soude caustique très dangereuse !
On l’obtient directement dans des gisements ou des lacs salés ou bien synthétisé à partir de sel et de calcaire. Il était autrefois obtenu à partir des cendres de végétaux marins : la soude maritime et la salicorne.
Il supprime la graisse, enlève les taches, supprime la saleté, désinfecte, adoucit l’eau. On l’utilise pour nettoyer la baignoire, le lavabo, pour déboucher la plomberie, adoucir l’eau, contre la graisse…

Le savon de Marseille.
Pratique en copeaux, pour fabriquer la lessive pour la machine à laver, par exemple. Il a moins d’utilisation que le savon noir (moins efficace pour le nettoyage de la maison). Son utilisation principale est le lavage du linge.
Il est fabriqué à base de soude et d’huiles végétales : olive, arachide, coprah, palme. Achetez-le bio ou faites attention à sa composition car les savons de Marseille industriels contiennent des additifs qui diminuent leur biodégradabilité.